Première prise de contact avec les clients

En général, tout contact avec des clients potentiels (« prospects ») s'effectue au niveau du département des ventes. Toutefois, la participation d'un gestionnaire de projet peut dans certains cas déjà s'avérer utile, voire indispensable. Les connaissances spécifiques de ce dernier dans un domaine particulier (comme la traduction de composants audio par exemple ou encore la localisation[1] de logiciels complexes) peuvent constituer un argument de vente non négligeable.

L'expérience de terrain du gestionnaire de projet donnera confiance au client qui en tiendra compte lors de la comparaison ou de l'évaluation de deux sociétés concurrentes.

En ce qui concerne les clients existants, l'intervention du gestionnaire de projet dans certaines négociations représentera sans nul doute également un atout pour la société de traduction.

 

 


[1] La localisation recouvre dans ce cas la traduction mais aussi l'adaptation culturelle et technique de l'ensemble du logiciel et de tous les documents ou modules connexes, tels que les fichiers d'aide, la documentation, les documents de marketing, etc. L'ensemble des tâches techniques recouvrant la mise en page des documents, l'adaptation des illustrations, et également les étapes de compilation, testing, débogage, etc. de l'ensemble du logiciel et autres modules techniques s'intègre également à la « localisation » d'un logiciel.