Ressources nécessaires

A. Ressources humaines

Dans certains cas, l'ensemble des étapes d'un projet peuvent être effectuées par une seule et même personne. Dans d'autres, les projets demandent l'implication de plusieurs dizaines de personnes, voire plus. La constitution de cette équipe incombe alors au gestionnaire de projet.
 
La traduction sera prise en charge par un ou plusieurs traducteurs. Ceux-ci peuvent également être amenés à réviser des traductions. Il sera en outre parfois nécessaire de faire appel à des réviseurs « spécialisés », comme décrit plus haut.

Il est plus rare que les traducteurs prennent en charge les étapes dites « techniques ». Ainsi, des spécialistes de la mise en page seront attachés à la documentation, des informaticiens se chargeront des tâches techniques sur les logiciels et sites web, etc. Il pourra de temps à autre être fait appel à des traducteurs au cours des étapes techniques, par exemple dans le cadre du testing d'un logiciel afin de vérifier la pertinence de certaines traductions en contexte.
 
L'orchestration de ces équipes est en général du ressort du gestionnaire de projet. Pour des projets de grande envergure, les interlocuteurs de ce dernier seront éventuellement des responsables d'équipes (chapeautant les traducteurs par exemple), voire même d'autres gestionnaires de projet.

En effet, dans le cadre de projets « multilingues », impliquant plusieurs équipes linguistiques, il n'est pas rare que le projet dans sa globalité soit géré par un « gestionnaire de projet international » (IPM pour International Project Manager) dont dépendent des « gestionnaires de projet locaux » (LPM pour Local Project Manager) chargés chacun d'une ou de plusieurs langues. Les structurations possibles pour de tels projets sont multiples. Ainsi, le gestionnaire de projet international peut être uniquement en contact avec des LPM gérant tant les aspects techniques que linguistiques. Il peut aussi chapeauter des LPM s'occupant uniquement de la partie linguistique et diriger lui-même une ou plusieurs équipes techniques centralisant l'ensemble des tâches sur les diverses langues.

B. Ressources matérielles

Dans certaines circonstances particulières ou en raison de la nature même d'un projet, il sera quelquefois nécessaire de prévoir des ressources matérielles spécifiques.

Certains projets exigeront ainsi la location ou l'achat d'ordinateurs supplémentaires (projets impliquant des intervenants supplémentaires), de nouvelles licences informatiques (utilisation requise de logiciels particuliers), etc. Pensons également à certains projets multimédias appelant à la location éventuelle d'un studio d'enregistrement ou de montage. Ou bien encore aux projets à contenu totalement nouveau et requérant l'acquisition de matériel de formation spécifique.

Le rôle du gestionnaire de projet sera dès lors non seulement de déterminer les étapes et éléments nécessaires au projet, mais également d'analyser la faisabilité de celui-ci dans le respect du temps imparti, du budget alloué et avec les ressources humaines compétentes et disponibles.