Nouveaux glossaires créés par les équipes de traduction

Lorsqu'ils conçoivent de toutes pièces un nouveau glossaire suite à une commande particulière d'un client ou de leur propre initiative, les traducteurs doivent s'assurer qu'ils se basent sur le matériel de référence adéquat. L'élaboration d'un glossaire ne se réduit pas à dresser une liste de termes sources et à deviner quelle pourrait être la meilleure traduction dans la langue cible. Au contraire, il est essentiel de connaître le contexte de chaque terme, afin d'en comprendre le sens dans son intégralité, sans ambigüité, et de rechercher la traduction la plus exacte.

Tantôt, un client fournira d'emblée aux traducteurs la liste des termes en langue source (avec ou sans contexte). Tantôt, il demandera simplement « la création d'un glossaire ». Dans les deux cas, le matériel de référence à utiliser sera constitué, entre autres, de différentes sortes de dictionnaires, de glossaires explicatifs où pourront être recherchées les définitions des termes sources et/ou cibles, de documents bilingues tels que des textes traduits relatifs au sujet spécifique, de documents qui pourront aider à la compréhension et à la traduction de certains termes, etc. Il faut bien entendu rester prudent quant à la fiabilité des ressources de référence, puisque certaines d'entre elles peuvent être obsolètes, voire non pertinentes.

Comme toujours, la meilleure solution reste de s'assurer que le client révise et approuve le glossaire final.